Mary Hughes Chapeau levé!

Mary Hughes
Coup de chapeau à Mary Hughes!
Prince Edward Island
octobre 10, 2017

Comme infirmière, elle soignait déjà des « patients en soins palliatifs » quand l’appellation est apparue au milieu des années 1980. Dans les années 1990, elle a poursuivi son œuvre dans ce domaine en tant que bénévole. Enseignante dévouée et militante engagée depuis les années 2000, Mary Hughes est à elle seule une historienne, une leader et une légende vivante des soins palliatifs à l’Île-du-Prince-Édouard. On la décrit souvent comme la pionnière et la plus ardente défenseure des soins palliatifs dans la province, où son influence en ce domaine est profonde et s’étend sur une période inégalée.

Toutes les personnes qui ont la chance de la connaître peuvent en témoigner : Mary est une battante, une femme d’action et une innovatrice débordante d’énergie et d’altruisme qui se dévoue corps et âme pour la cause des soins palliatifs à l’échelle locale, provinciale et nationale. Activiste infatigable, elle remuera ciel et terre pour obtenir ce dont les patients et leurs familles ont besoin. On avait d’ailleurs pu la voir à la une d’un journal local en 2013, à l’époque où elle défendait vigoureusement auprès du ministre provincial de la Santé un projet visant à doter l’île d’un centre de soins palliatifs à la fine pointe, projet qui s’est réalisé depuis.

Douée pour entrer en relation avec des personnes de tous âges, Mary est aussi une pédagogue d’exception. Ceux et celles qu’elle forme vantent sa connaissance du sujet, ses talents de communicatrice et son dévouement hors normes. Ces mots d’une étudiante disent tout : « Maintenant que j’ai suivi le cours de Mary, la mort ne me fait plus peur. Je me sens au contraire privilégiée de pouvoir accompagner quelqu’un dans ce moment aussi intime de sa vie ».

Incontestablement, Mary Hughes contribue de manière inestimable au domaine des soins palliatifs depuis plus de 30 ans. Cela lui a d’ailleurs valu de recevoir la Médaille du jubilé de la Reine en 2012. 

Quand on a croisé le chemin de Mary, on ne l’oublie plus jamais. Et tous ceux qui ont le privilège d’être son amie vous diront qu’en amitié comme dans son travail, elle est présente, fidèle et sincère, quoi qu’il arrive.

Mary Hughes mérite vraiment un coup de chapeau!



Revenir à « Chapeau levé »